Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
aquarellement votre

aquarellement votre

découvrez mes aquarelles, mes tutoriels, mes coups de coeur lecture et artistes et autres envies de partage....Céline Castaingt-T.

Blanc et aquarelle

Le blanc à l'aquarelle, un vaste sujet qui peut prêter à polémique. Voici quelques notions et quelques astuces.

Dans certaines palettes toutes faites, vous pouvez trouver un godet de blanc, or cette couleur ne permettra pas de couvrir une autre couleur, de garder un blanc pur, certains l'utilisent pour faire de la brume....j'avoue que je ne m'en sers pas.

 

Pour beaucoup d'aquarellistes, pour certains jurys de concours/expositions, le blanc à l'aquarelle, c'est le blanc du papier, sans ajout de blanc de quelque nature que ce soit.

Dans cette optique, les zones de la toile du sujet que l'on veut garder blanches ne devront pas être recouvertes de peinture, cela devra vous obliger à penser à l'avance au fait que ces zones resteront vierges de toutes couleurs.

 

Si ces zones sont importantes en superficie, nous pourrons les contourner, c'est à dire que nous ne mouillerons pas ces zones de papier, avant de poser la couleur.

évitement

 

Pour les zones plus petites, on peut les protéger avec du scotch (voir pas à pas "les petits bateaux" du n° 1 de votre magazine préféré), si ces zones sont vraiment très petites, voire minuscules comme les moustaches d'un chat ou une lumière dans un regard, de la dentelle... on va protéger ces zones avec du drawing gum (voir encart ci-dessous).

 scotch

DG

 

 

Le drawing gum
Quelques informations sur le drawing gum ou gomme à masquer, c'est un produit chimique qui se trouve en bouteilles plus ou moins petites, en seringues.... suivant les marques, il peut être blanchâtre, gris, vert ou jaunâtre. La couleur est un choix personnel suivant si vous voulez qu'il se voit beaucoup ou pas, sachant que cela peut gêner certains qu'il soit trop présent dans la réalisation de votre toile.
Attention quand vous l'utilisez, c'est un produit qui tache les vêtements et qui abîme les pinceaux.
On peut l'appliquer avec un vieux pinceau, une plume d'écolier, un coton tige, une calame... ceci permet de faire des zones plus ou moins nettes, on peut également les projeter avec une brosse à dents.
Si vous en avez mis trop ou si une goutte est malencontreusement tombée, attendez qu'il soit totalement sec et supprimer-le, en le frottant avec votre doigt ou avec un morceau de crêpe.
Attendre qu'il soit bien sec avant de passer à la peinture, ensuite attendre que votre aquarelle soit bien séche pour oter le DG en le frottant.

 

 

Ces méthodes permettent d'avoir des blanc très nets, sur lesquels on peut peindre à nouveau.

Pour des blancs bien nets, on peut également utiliser un cutter pour "gratter" le papier pour récupérer le blanc, c'est bien sûr réservé pour de toutes petites zones car on va "abîmer/blesser" le papier.

cutter

 

L'utilisation de la bougie permet aussi de réserver du blanc, une couche de bougie va se déposer sur le papier et le rendre imperméable, on peut tailler une bougie en pointe pour faire des zones plus fines ou utiliser les "plats" de la bougie. Attention on ne verra les zones protégées qu'une fois la couleur posée, la couleur va "glisser" sur ces zones. On ne pourra pas poser d'autres couleurs par la suite tant qu'il y a la bougie sur le papier.

Nota : on peut oter la bougie, en posant dessus (quand c'est bien sec) un papier absorbant et que l'on passe un fer à repasser chaud.

bougie

 

Pour les blancs bien nets, on peut aussi utiliser de l'acrylique ou de la gouache blanche, voire même des feutres, cela peut permettre de faire les flocons ...

 acrylique

 

L'essuie-tout est une solution "rapide" pour supprimer de la couleur sur le papier, mais suivant le papier et le pigment, le blanc obtenu ne sera pas aussi blanc que le papie d'origine, mais cela peut être une solution de secours au cas où.

 

Toutes ces méthodes concernant les blancs bien blancs, on peut également avoir des blancs "colorés", c'est à dire que ce sont des blancs qui ne sont pas "éblouissants".

 

On peut obtenir des effets de blancs "colorés" avec du sel qu'il faut poser sur un papier recouvert de peinture humide, attention, cela ne va faire que des effets, pas de zone continue. Les effets seront différents suivant le nombre de grains de sel, l'humidité du papier et le type de sel. Il faut attendre que le sel ait fini de travailler, que le papier soit bien sec pour retirer ces grains de sel.

sel

 

Pour des zones plus délimitées et/ou grandes, on peut sur un papier humide, faire des retraits avec un pinceau ou en ajoutant des gouttes d'eau.

retrait

 

Bien sûr toutes ces techniques peuvent se mélanger, n'hésitez pas à les essayer, vous pourrez en découvrir d'autres...;

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mado 05/02/2020 20:15

merci céline un bon rappel pour le blanc de bons conseils merci la prof. j'ai quand même besoin d'un conseil tu sais qu'on trouve du papier aquarelle noir et que peut-on prendre pour peindre un motif blanc je ne veux pas me servir d'acrylique j'ai fait un essai avec des bateaux j''ai peint les voiles blanches avec de l'aquarelle liquide blanche épaisse ainsi que les reflets dans l'eau et j'ai aimé les résultats penses-tu que je peux continuer dans ce sens je vais essayer de t'envoyer l'aquarelle sur ton site merci pour tes cponseils

Passtelle 28/01/2020 06:23

C'est drôlement compliqué de faire du blanc ! Merci pour cet article super intéressant.

Marmotte 09 27/01/2020 10:10

Un billet bien sympa ! avec des tas de situations j'aime merci Céline !
Bisous bon lundi !

Mahina, Anne-Marie 27/01/2020 08:56

Bel article, bien fourni

danièle 27/01/2020 07:40

Je suis comme Michèle et vraiment admirative de ton travail, un grand bravo.
Très belle journée, bises

m trinckquel 27/01/2020 06:44

Je ne connais rien aux techniques de l'aquarelle et je suis "époustouflée" par toutes ces solutions... En tout cas, ce que j'aime, ce sont les tableaux que tu nous as montrés.
Très bonne journée et gros bisous

mado 10/03/2019 20:28

coucou merci pour tes conseils j'avoue que j'utilise peu le drawjing gum qui laisse des traces blanches trop nettes je préfère contourner et si oubli je prends de l'acrylique ou gouache mais je vais essayer le conseil de claude bonne semaine à toi bises mado
je t'envoie mon défi sur l'eau

Marcel Frantz 09/03/2019 20:20

A propos du drawing gum et du pinceau : j'utilise un vieux pinceau rond, toujours le même que je mouille d'abord et que j'enduis de savon puis je le charge de gomme. Quand j'ai fini, je le lave tout de suite (c'est impératif) à l'eau tiède et savonneuse. Le savon forme une sorte de gaine qui empêche les poils de coller et de perdre ainsi un pinceau à chaque fois.

claude Blanche 07/03/2019 19:52

Merci, Céline. C'est vrai, le blanc, c'est une des difficultés pour les nouveaux arrivants en aquarellie. Les migrants arrivant de l'acrylie, de la pastelie ou de l'huilerie mettent souvent un certain temps avant de montrer patte blanche ! C'est une des premières choses que j'explique à mes "élèves". J’utilise toutes ces techniques, mais aussi une autre, notamment pour faire les troncs de certains arbres : des retraits avec le bord d'un couteau à peindre, voire le bord d'une carte 'de crédit, de fidélité, .. au choix). C'est une technique qu' j'ai vu, en stage, Thierry de M. utiliser.. Voir par exemple le résultat sur ces aquarelles https://envoiladesimages.blogspot.com/2018/05/talents-daurel-2018.html

Mireille.29 07/03/2019 14:45

Merci Céline pour toute ces méthodes que j'utilise ...j4évite le cutter qui abime le papier..
Bonne fin de journée bises.

erato 07/03/2019 14:24

Un billet magnifique, merci pour toutes ces explications bien nettes. J'utilise certaines méthodes , je vais tester les autres!
Bel après midi, bises Céline

Silenne--- 07/03/2019 12:45

Wow je n'aurais jamais imaginé qu'il y avait autant de techniques en aquarelle. Merci de partager tes techniques. Bisous et bonne journée !

Bel's Family 07/03/2019 11:10

merci pour toutes ces astuces, il est vrai que le blanc en aquarelle est un sujet sensible :-)

manou 07/03/2019 10:59

Merci pour ce récapitulatif, j'ai tout essayé sauf la bougie et le cutter...Par contre j'ai été déçue par l'emploi du DG en stylo car j'ai eu du mal à l'effacer ensuite et il laisse des traces sur le papier par rapport au DG liquide plus difficile à utiliser pour faire un travail fin mais finalement qui s'enlève bien. Bises

Pascale MD 07/03/2019 10:46

Merci pour ces partages très intéressants. Je connais certaines de ces techniques utilisées aussi en patine.
Merci pour ces jolies réalisations.
Bises et bonne journée Céline.

l'Univers d'Erika 07/03/2019 07:57

Sujet très intéressant, pour ma part j'ai testé le drawing gum et le sel uniquement...
Pour le cutter il faut vraiment maitriser je pense !
Les construction d'antan tel les ponts étaient sportives et costaud surtout.
Belle journée

martin 07/03/2019 07:19

un grand merci Celine pour cette leçon surl eblanc
très enrichissante
Bonnej ournee