Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
aquarellement votre

aquarellement votre

découvrez mes aquarelles, mes tutoriels, mes coups de coeur lecture et artistes et autres envies de partage....Céline Castaingt-T.

lundi soleil - 17 aout

aujourd'hui un article double pour le bleu de Bernie.

tout d'abord je vais vous parler de l'ordre national du mérite, dit "la bleue" chez les militaires, en comparaison avec la légion d'honneur dite "la rouge".

Cet ordre a été créé en 1963 par le Général De Gaulle. Il récompense les mérites distingués, militaires ou civils, rendus à la nation française.

Il comprend trois grades : chevalier, officier et commandeur ainsi que deux dignités : grand officier et grand-croix.

Cette médaille me permet de rendre un hommage à un Monsieur qui vient de nous quitter, un de ces héros que personne ne connaît mais qui a changé la vie de nos concitoyens, je veux parler de Monsieur Jean Adias, Monsieur le Colonel Jean Adias.

Un Monsieur que j'ai eu l'occasion de côtoyer et rencontrer lors de ses conférences sur sa vie, ses missions, un vrai passionné qui savait tenir en haleine son auditoire, toujours avec un brin d'humour et beaucoup de verve.

Ce palois vient de nous quitter à l'age de 98 ans, après une vie guidée par sa passion de l'aviation, en particulier dans l'armée de l'air.

Lors de la remise de sa Grand-Croix de l'ONM il déclarait devant les militaires de la base aérienne de Mont-de-Marsan que "sa famille est et restera l’Armée de l’air ». 

si vous voulez en savoir plus, voici quelques moments clefs de sa vie.

L'armée de l'air, il la découvre dans l'atelier de son père, tailleur à deux pas du château de Pau " Mon père confectionnait les costumes de cérémonie des aviateurs, en particulier des officiers. Je m’amusais souvent à porter les casquettes et belles vestes en cachette. Mon père le savait mais m’a toujours encouragé. " . Il rencontre à l'âge de 15 ans (1936) Jean Mermoz qui vient faire dans son collège de Bétharram la promotion de l'Aviation en général et de l'Aviation Populaire en particulier. Remarqué par Jean Mermoz, par sa fougue et son envie, il est invité à sa table afin de dialoguer "Il avait beaucoup de prestance et de modestie. Mais c’était un super-héros pour nous. Je me suis retrouvé face à lui pour déjeuner à sa table le midi. "

Il commence sa carrière de pilote dans l’aviation populaire en 1937. Il est breveté plus jeune pilote de tourisme de France en 1937, à l’âge de 16 ans alors que l'âge légal est de 17 ans. Reçu en 1938 au concours pour entrer à l’École de Formation des Sous-Officiers pilotes à Istres, Breveté pilote militaire en 1940, il choisit le bombardement. Il rejoint, pour sa formation, le centre d’instruction de Marrakech, sur Bloch 210 baptisé le cercueil volant, car de nombreux accidents ont eu lieu en raison de la fragilité de ses moteurs.

Affecté en 1941 à la 25° escadre de Bombardement basée à Tunis el Aouina, il participe à la campagne de Tunisie contre l’Afrika Korps du Maréchal Rommel. Il rejoint ensuite les États-Unis pour sa nouvelle formation. Au cours d’un vol de surveillance côtière, dans le golfe du Mexique, avec son instructeur américain, il repère le sillage d’un sous marin allemand qui s’apprête à attaquer un convoi de pétroliers. Ils informent le commandant du convoi, et le sous marin U.230 sera coulé par l’escorte du convoi.

Il participe à la bataille de Dien Bien Phu, avec 105 missions entre le 20 novembre et le 7 mai 1954. Il termine la guerre d’Indochine avec un total de 724 missions de guerre en 3187 heures de vols

En Algérie, il est affecté à l’Escadre saharienne sur JU 52, avec pour mission, l’interception et la destruction des caravanes «fels» venant de Libye ou du Rio Oro.Il est affecté ensuite au 3/62 Sahara sur DC3 Dakota et ensuite sur Nord 2501.Il termine la guerre d’Algérie en 1962 avec 429 missions de guerre en 1150 heures de vol.

Il est affecté en 1962 à l’Escadron de sauvetage de Toulouse, sur quadrimoteurs Constellation. Il participe à de nombreuses missions de sauvetage terrestre et maritime dans le monde entier et sauve un nombre important de vies humaines.

Quand on lui demandait le secret de sa longévité il répondait " Je n’ai fait qu’appliquer les remarques de Jean Mermoz : être prudent et ne jamais se laisser dompter par la peur"

et ajoutait avec un brin d'humour  " Je ne me suis jamais marié. J’ai également toujours fait attention à respecter trois règles : ne pas fumer, ne pas boire une goutte d’alcool et bien dormir quand je rentrais de mission ".

Le Colonel Jean ADIAS a effectué 37000 heures de vol sur 134 types d’avions différents, qui vont du Pou du Ciel 25 CV aux quadrimoteurs.

Il totalise 1241 missions de guerre en 4629 heures de vol.

Commandeur de la Légion d’Honneur.

Médaille Militaire.

Grand-croix de l’Ordre National du Mérite.

Croix de Guerre avec 18 citations dont 8 à l’ordre de l’Armée (palmes).

Médaille de l’Aéronautique à titre exceptionnel.

L’un de ses camarades s’appelait Antoine de Saint-Exupéry. En 1939, Jean Adias eut le plaisir d’avoir l’auteur du " Petit Prince " comme pilote, lors d’un aller-retour entre Toulouse et le Bourget. " Un pilote ne meurt jamais. Il s’envole et ne revient pas ", a écrit Saint-Exupéry. Ce lundi, Jean Adias s'est envolé, retrouvant les siens......

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

m trinckquel 06/09/2020 09:53

Un bel hommage à ce "grand" Monsieur... et cela t'a permis de bien illustrer la couleur "bleue"...
Très bon dimanche et gros bisous

Claude 17600 17/08/2020 21:42

Bel hommage pour cet héros qui a pris les armes pour l'honneur de la France dans ces années sombres.
Bon vol là haut dans les nuages avec tes camarades.

Mr Moune

moune17 17/08/2020 17:57

Magnifique hommage à ce grand Monsieur
Bonne fin de journée Céline
Bises

Renée 17/08/2020 16:37

Merci beaucoup de ce très bel article sur ce Monsieur que je découvre un grand Monsieur. Bisous

Bernie 17/08/2020 15:09

Un bien bel article, et tu connais certainement ma passion pour l'aviation, et donc ce grand monsieur ne m'était pas inconnu. Merci, bonne journée

Mireille.29 17/08/2020 15:03

Un très bel article pour rentre hommage à ce monsieur..
Douce semaine Céline bise.

Marmotte 09 17/08/2020 08:55

Un billet bleu pour un bel hommage j'aime beaucoup .
Bises bon Lundi soleil !

lyly 17/08/2020 07:40

intéressant
bises amicales

Zazarambette 17/08/2020 06:53

Un superbe hommage à cet homme portant dignement l'ordre de la Grand-croix de l'ordre national du mérite. Bises et bon début de semaine

Elena800 17/08/2020 05:03

Elles sont belles les médailles ! Bisous