Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
aquarellement votre

aquarellement votre

découvrez mes aquarelles, mes tutoriels, mes coups de coeur lecture et artistes et autres envies de partage....Céline Castaingt-T.

Charlie n'est pas rentrée

bonjour

aujourd'hui je vous présente un livre de Nicci French "charlie n'est pas rentrée". pour l'anecdote, nicci french est en fait un couple de journalistes Nicci Gerrard et Sean French qui sont passés à l'écriture à quatre mains.

le dos de couverture

alors qu'elle s'apprète à quitter la grisaille de sandling island pour des vacances au soleil avec sa famille, nina attend charlie, sa fille adolescente imprévisible et secrète. mais charlie est en retrard et nina est de plus en plus inquiète. elle le sent : charlie est en danger. fugue, accident, kidnapping? dans la petite île battue par les vents, face à l'indifférence de ses voisins et à la lenteur de la police, nina entame une angoissante course contre la montre pour sauver sa fille. sa seule arme pour sortir de ce cauchemar : son instinct...."

 

beaucoup de suspense, un livre qui prend aux tripes....on se dit qu'on n'aimerait pas être à sa place et surtout on espère que la police est plus opérationnelle que cela....

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurent 04/03/2012 20:50

Je passe te souhaiter une bonne soirée !

Violette La Voisine 04/03/2012 20:11

Un petit coucou de fin de WE chargé avec ma belle-fille à la maison .
Je viens de la ramener au TGV .
Gros bisous Céline . J'espère que tu t'es reposée et remise de ton opération ???

gene 04/03/2012 00:47

je le note bonne nuit

moune 17 03/03/2012 21:20

Ton résumé me donne bien l'envie de le lire
Je te souhaite de passer une bonne soirée Céline
Bises

Nicole 03/03/2012 16:45

Ton résumé me donne envie de lire ce livre Céline.
Bises et bon week-end.

mentale 03/03/2012 16:02

c'est avec un beau soleil que je passe te souhaiter un bon weekend.

Bises étoilées

Véronique 03/03/2012 15:46

intéressant de partager ainsi un livre qui plait ! bon week end, bisous

nikou66 03/03/2012 14:05

Il m'a l'air captivant ce livre, merci pour le résumé céline, bon week-end et gros bisous

cerise sur le pinceau 03/03/2012 13:05

super!!!! merci de partager tes decouvertes!!! bon week end bises

Marine D 03/03/2012 12:49

Tu me donnes envie de lire e livre Céline, je regarderai si ils l'ont à la médiathèque...

Yvon 03/03/2012 12:19

je fais en général 3 voyages par an, 2 mois en tout à visiter le monde, et je repars demain
bon w e , Céline

Linda et Picasso 03/03/2012 12:16

merci de présenter ce livre .... ici a Bruxelles c'est la foire du livre ce we !
bisous avec une poésie écrite par une femme


De la Lumière !

Mehr Licht ! mehr Licht !
(Dernières paroles de Gœthe.)

Quand le vieux Gœthe un jour cria : « De la lumière ! »
Contre l’obscurité luttant avec effort,
Ah ! Lui du moins déjà sentait sur sa paupière
Peser le voile de la mort.

Nous, pour le proférer ce même cri terrible,
Nous avons devancé les affres du trépas ;
Notre œil perçoit encore, oui ! Mais, supplice horrible !
C’est notre esprit qui ne voit pas.

Il tâtonne au hasard depuis des jours sans nombre,
A chaque pas qu’il fait forcé de s’arrêter ;
Et, bien loin de percer cet épais réseau d’ombre,
Il peut à peine l’écarter.

Parfois son désespoir confine à la démence.
Il s’agite, il s’égare au sein de l’Inconnu,
Tout prêt à se jeter, dans son angoisse immense,
Sur le premier flambeau venu.

La Foi lui tend le sien en lui disant : « J’éclaire !
Tu trouveras en moi la fin de tes tourments. »
Mais lui, la repoussant du geste avec colère,
A déjà répondu : « Tu mens ! »

« Ton prétendu flambeau n’a jamais sur la terre
Apporté qu’un surcroît d’ombre et de cécité ;
Mais réponds-nous d’abord : est-ce avec ton mystère
Que tu feras de la clarté ? »

La Science à son tour s’avance et nous appelle.
Ce ne sont entre nous que veilles et labeurs.
Eh bien ! Tous nos efforts à sa torche immortelle
N’ont arraché que les lueurs.

Sans doute elle a rendu nos ombres moins funèbres ;
Un peu de jour s’est fait où ses rayons portaient ;
Mais son pouvoir ne va qu’à chasser des ténèbres
Les fantômes qui les hantaient.

Et l’homme est là, devant une obscurité vide,
Sans guide désormais, et tout au désespoir
De n’avoir pu forcer, en sa poursuite avide,
L’Invisible à se laisser voir.

Rien ne le guérira du mal qui le possède ;
Dans son âme et son sang il est enraciné,
Et le rêve divin de la lumière obsède
A jamais cet aveugle-né.

Qu’on ne lui parle pas de quitter sa torture.
S’il en souffre, il en vit ; c’est là son élément ;
Et vous n’obtiendrez pas de cette créature
Qu’elle renonce à son tourment.

De la lumière donc ! Bien que ce mot n’exprime
Qu’un désir sans espoir qui va s’exaspérant.
A force d’être en vain poussé, ce cri sublime
Devient de plus en plus navrant.

Et, quand il s’éteindra, le vieux Soleil lui-même
Frissonnera d’horreur dans son obscurité,
En l’entendant sortir, comme un adieu suprême,
Des lèvres de l’Humanité.

Louise Ackermann, Poésies Philosophiques

daphne44 03/03/2012 11:45

Je note car il me plairait de le lire , merci a toi
bon week end Céline
bizzzz

mamychachat 03/03/2012 09:52

C'est vrai que çà prend aux tripes, on a très envie de connaître la suite à ce bon résumé.
Bonne journée Céline et gros gros bisous

bricabrocamoi. 03/03/2012 09:37

Bon .... je ne sais pas lire !... Mdrrrrr...
Passes un bon samedi. bizzzz))

sylvie 03/03/2012 09:32

bonjour Céline
super livre, je l'ai lu et l'ai beaucoup apprécié
(j'attends toujours ton adresse ... ;))
bisous et bon weekend
sylvie