Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
aquarellement votre

découvrez mes aquarelles, mes tutoriels, mes coups de coeur lecture et artistes et autres envies de partage....Céline Castaingt-T.

forêt des Landes

je vous propose de venir avec moi dans cette forêt des Landes qui regorge de merveilles et de couleurs.

 

Connaissez-vous l’histoire de cette forêt ?

La forêt des Landes de Gascogne est un massif de près d’un million d’hectares, elle est la plus grande forêt artificielle d’Europe occidentale. Elle se situe sur 3 départements : La Gironde, les Landes et le Lot-et-Garonne.

A l’origine, la forêt et l’élevage constituaient l’essentiel des activités des populations de la région. A la fin du 18ème siècle, il y avait à peine 250 000 hectares boisés. Mais sous la menace permanente du sable, puis de l’eau, des hommes cherchèrent à arrêter les dunes poussées par le vent et l’océan.

En 1867, 90 000 hectares de dunes étaient boisés en pins maritimes, tandis que 3 000 hectares de dunes littorales étaient couverts par la végétation dunaire. Mais cette entreprise restait inachevée : derrière les dunes s’étendait toujours sur plus de 700 000 hectares une vaste plaine inondée pendant une grande partie de l’année et desséchée au cours de l’été.

Chambrelent, ingénieur des Ponts et Chaussées, avait remarqué que la végétation se développait seulement là où les eaux trouvaient à s’écouler. Il en conclut qu’il fallait avant tout assurer la libre évacuation des eaux superficielles dès le printemps. Il acheta en 1849 une surface de 500 hectares de landes, sur laquelle il commença aussitôt à planter des graines de pin maritime suivant les principes qu’il avait établis. Le résultat fut immédiat : les semis se développèrent rapidement.

En 1855, la surface assainie et ensemencée atteignait 20 000 hectares. Mais une opération d’ensemble était nécessaire. Il fallait convaincre les maires d’assécher les terrains communaux pour réaliser un réseau de grands canaux collecteurs bien tracés : l’intervention de l’état devenait indispensable.

Lors de sa visite dans les Landes en 1855, l’Empereur Napoléon III fut enthousiasmé par les résultats de Chambrelent. Il décida d’acquérir personnellement un vaste territoire inculte de 7 400 hectares, en vue de son assainissement et de sa mise en culture. Une loi datant de 1857 obligea les communes à assainir et ensemencer leurs landes. Les propriétaires fonciers, profitant du réseau de collecteurs, poursuivirent de leur côté des travaux analogues et la forêt des Landes prit peu à peu le visage qu’on lui connaît aujourd’hui.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
merci de l'histoire de cette foret et ton aquarelle une fois encore est magnifique
belle journée
bisous
patricia
Répondre
E
Très jolie forêt, bon week-end ! Bisous
Répondre
M
Merci pour l'histoire de cette forêt
Belle aquarelle qui donne envie de se promener dans cette belle forêt
Bonne fin de journée Céline
Bises
Répondre
R
très bien réalisée ton aquarelle et en plus avec des explications complètes, merci bisous
Répondre
P
On a juste le goût de suivre ce chemin et de te suivre. Beau et apaisant.
Belle fin de journée Céline. Bises
Répondre
E
Bravo pour ton aquarelle qui rappelle à mon homme natif des Landes ses longues balades en forêt.
L'histoire je l'a connais un peu grâce à ses diverses anecdotes quand nous y allions...
Bonne fin de semaine.
Bises
Répondre
E
Très belle aquarelle . Cette histoire de la forêt est extraordinaire .
Belle journée, bises Céline
Répondre
P
Ah on reconnait bien les grands pins landais qui peuplent la Gascogne. Merci de nous plinger dans cette belle forêt...

Belle journée

Bises
Répondre
M
Une belle forêt même si je trouve les arbres trop rectilignes...par rapport aux forêts naturelles mais y en a-t-il encore ?? Bises et merci pour cette jolie aquarelle
Répondre
N
bonjour Céline,
une belle forêt.
Passe une bonne journée, gros bisous
Nadine
Répondre
M
C'est magnifique et très fin
Répondre
M
Merci pour cette superbe aquarelle de "notre" forêt (avec les ajoncs en fleurs, je pense)... et merci pour le rappel historique... Il faut aussi préciser que cette grande forêt est fragile, surtout avec la sécheresse... Elle a aussi souffert des tempêtes et des scolytes qui ont ravagé les pins "abîmés"...
Très bonne journée et gros bisous
Répondre
C
Je ne connais pas cette forêt, je ne l'ai vue qu'en photo.
Mais ta jolie aquarelle accompagne parfaitement bien l'histoire de cette forêt, dont je te remercie.
Belle journée, bisous.
Cathy
Répondre
Z
Une très belle histoire concernant cette forêt magnifiquement illustrée. Bises et bon jeudi Céline
Répondre
N
C'est que vrai, c'est magnifique
et merci pour les explications, j'apprécie encore mieux
bonne journée
Répondre