Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
aquarellement votre

découvrez mes aquarelles, mes tutoriels, mes coups de coeur lecture et artistes et autres envies de partage....Céline Castaingt-T.

débuter à l'aquarelle - 5

Nous avons abordé tous les aspects achats papier, peinture....

Maintenant, on peint.

A l'aquarelle, vous pouvez travailler en technique sèche, c'est à dire sur un papier sec ou en technique humide c'est à dire sur papier mouillé.

Les effets obtenus seront totalement différents.

papier sec / mouillé

La technique sèche se rapproche de la gouache ou de l’acrylique, dans le sens où vous avez un contrôle presque total sur les coups de pinceau que vous donnez, la peinture s'arrête là où vous le voulez. Elle servira à faire les détails, ce que l'on veut bien net.

La technique humide, quant à elle permet de travailler plus ou moins dans le flou, suivant la quantité d'eau que vous aurez sur votre pinceau et la quantité d'eau dans le papier.

Je vais vous parler de mon approche, chacun a sa méthode. pour ma part je travaille en mixant les deux techniques.

Prenez une feuille aquarelle, sur papier sec, mouillez bien votre pinceau avec une peinture assez liquide et faites un trait, vous aurez un trait continu aux bords nets (1). Recommencez l'expérience avec un pinceau moins mouillé , là les bords seront plus irréguliers (2), finissez avec un pinceau très peu chargé en peinture, vous aurez un trait totalement irrégulier (3).

Un bonheur à l'aquarelle est de pouvoir jouer avec l'eau du papier et les couleurs. Les couleurs obtenues en mêlant les couleurs sur le papier sont beaucoup plus agréables que celles obtenues en faisant les mélanges sur la palette, elles sont plus nombreuses et variées, quelques fois aléatoires .

Faites vous des essais. prenez deux couleurs, mélangez les sur la palette, vous obtiendrez une couleur que vous pouvez poser sur papier sec ou mouillé. ensuite mouillez une zone de papier, posez une couleur puis une autre à coté et bougez le papier, vous aurez tout une palette de couleurs.

 

petit exercice si vous le voulez bien

prenons une feuille d'arbre, là elles sont vertes, mais imaginons que nous sommes à une saison où la feuille est multicolore. Dessinez la feuille, elle a des nervures qui sont plus claires que la feuille, là deux solutions soit vous les sauvegardez avec du drawing gum, soit vous les "récupérez" après la peinture posée.

Si vous mettez le DG, il faut que votre papier soit SEC et vous ne pourrez peindre que quand le DG sera SEC.

Mouillez toute la feuille (d'arbre) et posez les couleurs que vous voulez (pas trop non plus) et faites bouger la feuille de papier, les couleurs se mélangent. Si vous avez mis du DG, il risque de faire barrage, donc aider la peinture à passer par dessus avec un petit pinceau.

feuille avec DG
feuille avec DG
feuille avec DG
feuille avec DG
feuille avec DG
feuille avec DG
feuille avec DG
feuille avec DG

feuille avec DG

quand le papier commence à devenir moins humide, pensez à faire un retrait pour les nervures, avec un pinceau biseauté ou un pinceau fin, en partant de la tige et en suivant bien le tracé de la nervure. refaire ce geste tant que la peinture revient dessus, c'est que votre papier est trop humide.

Si vous avez mis du DG, attendre que le papier soit bien sec, oter le DG avec le bout de votre doigt ou un morceau de crêpe. Si votre nervure est trop "blanche" vous pouvez recolorer cette zone sans souci.

Vous pouvez essayer avec d'autres gammes de couleurs....

 

feuille avec retraits
feuille avec retraits

feuille avec retraits

A vous de jouer!!!!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Bon j'ai bien tout lu, je doute d'arriver à quelque chose, mais je vais essayer!!
Un grand merci pour tes explications.
Bonne journée, bises
Répondre
G
C'est merveilleux
Merci à toi
Bonne soirée
Répondre
M
merci pour ces explications très claires,
c'est très gentil de ta part de préparer ces cours .
bonne soirée.
Répondre
L
Eh bien un grand merci ma Céline, tout ça n'est que découverte pour moi mais déjà j'ai fait mon choix pour le papier, je prépare le rendu sur papier sec !
Tu es très pédagogue, merci pour ces tutos très clairs.
Bel après-midi, bisous.
Lylou
Répondre
R
C'est très technique tous ça mais intéressant a lire même si on en fait pas. Bisous
Répondre
G
Très bonne démos . Bon mardi
Répondre
M
Très intéressant avec les supports
Répondre
N
bonjour Céline,
tu es une bonne prof.
Passe une bonne journée, gros bisous
Nadine
Répondre
N
Génial!!! j'adore tes tutos et tu devrais en faire davantage, tu sais. Gros bisous ma chère Céline, et douce semaine
Répondre
L
Génial cette manière de donner cours ! Explications presque en life, super !
Amitiés, Josiane
Répondre
E
Merci pour ces explications bien nettes , je fais comme toi .
Belle journée, bises Céline
Répondre
C
Le plus difficile pour les débutants est de savoir "garder des blancs". Bonne semaine Céline.
Répondre
A
bonjour Céline, merci pour ta générosité et la qualité de tes explications. c'est clair precis exhaustif.de la matiere pour apprendre!!!! bonne journée
Répondre
D
Je reviens te voir demain, je vais garder mes petites filles!
Bonne journée, bises
Répondre
M
Coucou Céline ! Un billet bien intéressant .J'ai pris des notes .
Bisous bon Mardi
Répondre
M
Je suis admirative ! tu es un bon "professeur" en même temps qu'une bonne aquarelliste ....
Très bonne journée (ici, elle commence sous la pluie) et gros bisous
Répondre
Z
C'est passionnant Céline. Bravo ! Bises et bon mardi
Répondre
C
Et bien je découvre déjà quelque chose, papier sec ou papier mouillé, c'est vrai que le rendu est totalement différent !
Belle journée Céline, bisous !
Cathy
Répondre