Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
aquarellement votre

découvrez mes aquarelles, mes tutoriels, mes coups de coeur lecture et artistes et autres envies de partage....Céline Castaingt-T.

lundi soleil - 19 avril

en avril, voici les enseignes pour Bernie.

pour ma part je vous propose les enseignes françaises :

.

Cœur, pique, carreau et trèfle sont les enseignes françaises, l'enseigne étant le symbole d’une série dans les cartes à jouer.

j'ai découvert ce sens là à ce mot quand ma fille est revenue d'un séjour en Allemagne avec des cartes à jouer qui n'avaient pas les mêmes dessins que d'habitude.

un peu d'histoire

Les historiens pensent que les toutes premières cartes au format papier sont chinoises et qu’elles datent du IXème siècle environ.

Un jeu complet de 56 cartes retrouvé miraculeusement intact à Istanbul  a permis de réaliser une première datation d’un jeu de cartes : celui-ci remonterait aux XIIème - XIIIème siècles. Les cartes de ce jeu étaient réparties de manière égale en 4 enseignes : coupes, pièces, épées et bâtons de polo.

Dans l’ouest de l’Europe, les premières cartes à jouer font leur apparition dans la seconde moitié du XIVème siècle (première référence historique à Venise) et se répandent rapidement, à tel point que l’Église et les autorités civiles les interdisent..

A ce moment-là, les enseignes présentes sur les cartes ont déjà évolué vers les enseignes dites latines représentant des bâtons (le type masse de combat remplace le bâton de polo, sport inconnu à l’époque en Occident), deniers (ou boucliers ou écus), épées (ou cimeterres) et coupes. Il est à noter que ces motifs sont toujours présents sur les jeux dits espagnols utilisés en Italie, en Espagne ....

Puis au XVème siècle, les fabricants de cartes allemands testent différents systèmes d’enseignes destinés à remplacer les couleurs latines. En Suisse, apparaissent les boucliers, roses, glands et grelots. En Allemagne, les cœurs et les feuilles remplacent respectivement les roses et les boucliers des jeux helvètes.

Ce sont les cartiers français qui auraient développé vers 1480 des cartes représentant ces fameux trèfles, cœurs, carreaux et piques.

Les historiens s’accordent à dire que ces motifs découlent d’une nécessité de simplification des enseignes pour garantir une production simple et peu coûteuse. 

Quatre formes simples, deux rouges et deux noires, faciles à reconnaître et à identifier par toute la population, quel que soit le niveau d’éducation.
Ces innovations permettent aux cartiers français (installés soit à Rouen soit à Lyon) de s’imposer sur le marché européen puis mondial. Les cartes se diffusent alors au gré des migrations, d’abord vers l’Angleterre puis vers le Nouveau Monde, ce qui explique que ces cartes françaises soient aussi les ancêtres des motifs anglo-américains actuels.

(ces infos sont un mix d'infos obtenues sur différents sites, wikipédia, sites de jeu  de cartes et autres....)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
j'apprends une nouvelle définition! nous jouons aussi avec des cartes italiennes et espagnoles, mais au jeu de scopa (autres noms possibles) et les symboles sont différents. un bon passe-temps!
Répondre
N
Très très intéressant
Répondre
A
Kikou Céline
Ouah, un article super intéressant.
Merci pour ces explications
Bisous et douce soirée
Répondre
M
C'est intéressant, merci!
Répondre
M
Coucou Céline ! Un article très sympa et une belle découverte .
Bises bonne fin de journée !
Répondre
L
Coucou Céline, merci de cette découverte, je ne connaissais pas du tout cette interprétation du mot enseigne ! Tes infos sont très claires, j'ai beaucoup aimé.
Belle soirée, bisous.
Lylou
Répondre
M
Article très enrichissant Céline..
Passe une douce semaine bisous.
Répondre
H
Merci pour ttes ces informations bien intéréssantes !
Bonne journée au soleil !
Répondre
B
Tu as raison de mettre en lumière les cartes françaises, merci bon lundi
Répondre
N
bonjour Céline,
j'aime bien les cartes aussi.
Passe une bonne journée, gros bisous,
Nadine
Répondre
P
Tres intéressant de voir l'évolution de ces jeux.
Tout près de chez toi, au Pays Basque, se joue le MUS, jeu dont les enseignes sont les mêmes qu'en Espagne
Voir le sitexde la fédération de Mus:
https://www.federation-mus.fr/jeu-mus/


Belle journée

Bises

=^:^=
Répondre
M
Une bonne idée pour illustrer ce sujet, je n'y aurais pas pensé ! Et en plus tu m'apprends plein de choses sur ces symboles, je ne joue pas aux cartes (sauf à la bataille avec mon petit-fils !) bises et bon lundi
Répondre
M
Un article original et enrichissant, le thème de l'enseigne est traité d'une façon qui me plait beaucoup.
Répondre
G
Intéressant
Merci à toi
Bonne journée
PS: je me suis trompé pour planifier et j'ai posté ce matin ma participation pour toi d'ou " mon en avance , en retard " oups je fatigue
Répondre
E
Merci pour ce billet très intéressant, je ne connaissais pas l'histoire des signes des cartes.
Belle semaine, bises Céline
Répondre
Z
Un billet très intéressant et instructif, merci Céline. Bises et bon début de semaine
Répondre
C
Je ne connaissais pas du tout ce sens du mot enseigne, j'ai donc enrichi ma journée en apprenant quelque chose. Pour ma défense je dois dire que je déteste les jeux de cartes !!!
Belle semaine, bisous.
Cathy
Répondre
M
Merci pour cet article très documenté sur les "enseignes" des cartes à jouer... J'ai appris quelque chose ce matin...
Très bonne journée et gros bisous
Répondre